Site créé en octobre 2003

  par Marc Thiébaud pour le

  consortium intercantonal

  du QES (version suisse) 





Règles d'utilisation du QES

 

 

Consortium intercantonal QES

 

Sont membres du consortium intercantonal QES les cantons signataires du Contrat du consortium "Adaptation et validation du questionnaire d'évaluation de l'environnement socio-éducatif pour les écoles secondaires de Suisse romande et du Tessin", ainsi que de son avenant. Son siège est à l'adresse de la coordinatrice ou du coordinateur.

 

Droit d'auteur

 

La version suisse du Questionnaire d'évaluation de l'environnement socio-éducatif (QES) a été conçue et validée par le professeur Michel Janosz de l'Ecole de Psychoéducation de l'université de Montréal, le Groupe de Psychologie Appliquée de l'université de Neuchâtel et le Consortium intercantonal QES ; elle est protégée par un droit d'auteur.

 

Droits d'utilisation

 

Les droits d'utilisation du QES sont accordés, au sein des cantons du consortium intercantonal, aux délégués du consortium, ainsi qu'aux analystes agréé-e-s et supervisé-e-s par le consortium. Ils et elles s'engagent à respecter les recommandations et prescriptions des guides d'administration et d'analyse du QES, ainsi que les règles d'utilisation et la charte élaborées par le consortium. En cas de contestation, c'est la coordinatrice ou le coordinateur du consortium qui fait office d'instance de recours. Le cas est alors examiné dans les meilleurs délais par les délégués cantonaux du consortium.

 

Participation

 

Un établissement d'enseignement entre sur une base libre et volontaire dans un processus d'évaluation de son climat socio-éducatif à l'aide du QES, il ne peut être contraint à le faire. L'analyste s'assure que des conditions favorables au processus sont réunies et, notamment, que l'établissement participant s'engage à respecter la charte du consortium.

 

Confidentialité

 

Les résultats sont confidentiels ; ils sont remis et appartiennent à l'établissement qui décide souverainement de leur utilisation. Il importe de souligner qu'ils ne peuvent et ne doivent être utilisés par des tiers pour, par exemple, effectuer des comparaisons entre des établissements identifiables. Par contre, leur utilisation à des fins de macro-analyses par le professeur Michel Janosz de l'Ecole de Psychoéducation de l'université de Montréal ou par toute autre instance agrée par les détenteurs du droit d'auteur est envisageable.

 

Anonymat

 

Les consignes données précisent que les réponses du participant resteront anonymes. Deux mesures permettent de respecter cet engagement. La première consiste à ne pas demander le nom du répondant. La seconde mesure consiste à restreindre la production de résultats lorsque le nombre d’individus ayant répondu au QES est faible et que des informations détaillées permettraient de reconnaître les répondants. On évite ainsi que les réponses d’une personne en particulier soient identifiées par déduction. Le QES n’a été ni conçu, ni validé pour évaluer un individu. Le QES ne peut pas et ne doit pas être utilisé à une telle fin.

 

Archivage des données

 

L'archivage des données est assuré par les délégué-e-s des cantons, ainsi que par la coordinatrice ou le coordinateur du consortium intercantonal QES.

 

 

 

 





Quoi de neuf ?

 

été 2006

 

Des outils de travail avec le climat scolaire et le climat de classe seront mis à disposition des écoles primaires

 

 

30 novembre 2005

 

Rencontre d'échanges entre écoles qui ont mené une analyse de leur climat scolaire

 

Mai 2005

 

La version informatisée du QES est mise à disposition des écoles intéressées